La Bible :livre de démonologie=Lilth/Lilit

Lilith - démon favorite

La Bible :livre de démonologie=Lilth/Lilit dans DEMONLOGIE ET JUDAISME vampirelilith
traduction John Nelson DarbyDarby
ESAIE:
34.14 Les bêtes du désert s’y rencontreront avec les chacals, et le bouc sauvage y criera à son compagnon. Là aussi lilith se reposera et trouvera sa tranquille habitation.

Isaiah 34:14f
Wildcats shall meet with hyenas,goat-demons shall call to each other;
there
too Lilith shall repose,and find a place to rest.There shall the owl nestNRSV
traduction
Esaie 34:14f
Les chats sauvages doivent se rencontrer avec les hyènes,les démons – chèvres doivent appeler l’un sur l’autre;là aussi Lilith reposera,et trouve une place pour se reposer.Là devera le nid du hibou
parmis les démons que les juifs doivent chasser dehors et a écarter,une personne qui n’est plus proéminente que Lilith. Certaines des amulettes ont été destinées a la garder bien en main, comme définit en Encyclopédie juive,apparait en exposition 286et287, Lilith est par supposition jalouse des mères et leurs bébés nouveau-nés. Son travail principal “engendre  des démons.” Dans sa publication distinguée précitée, Rabbin Trachtenberg répète le conte Talmudique que “quand Adam a été séparé à partir d’Eve, il avait des relations avec les démons femelles qui lui ont donné la naisanced’une progéniture diabolique.” sa a duré 130 ans, on nous dit. Dit Trachtenberg (la page 7) :
“À la suite de la légende des relations d’Adam avec Lilit [une autre orthographe] … Lilit était le plus souvent choisie comme les démons qui  emlbrassent ( et ayant des relations charnelles ) des hommes dormant et leur causant  des émissions( éjaculation) nocturnes qui sont la graine d’une progéniture hybride. Comme les démons dont la proie spéciale est  les femmes, il a été trouvé nécessaire d’adopter une série étendue de mesures protectrices contre elle. Nous semblons avoir ici une union du démon nocturne avec l’esprit qui préside la grossesse, influencée sans doute par le caractère du babylonien Lamassu et le lamiae et striga de folklore grec et romain.”
The Jewish Religion: Its Influence Today BY Elizabeth Dilling

—–

Héb. : lilith :veut dire en bible hébraique il ya terme Lilit

 prob. un oiseau nocturne. Veut dire c est probable qu il s agit d un oiseau nocture..hihih.

voyons ce que nous dit :

a*/ myjewishlearning-source juive-

 

On croit que l’endroit ou se reposant de Jonathan ben Uziel, un sage du premier siècle, a des pouvoirs magiques : Visitez la tombe dans Amukah, Nord D’Israël du Nord, pendant que vous cherchez l’amour – et vous serez mariés pendant l’année. Des milliers de couples jurent qu’il a travaillé pour eux. Ce n’est pas qu’une de beaucoup de coutumes de gens avec avec nuances magiques  qui ont été marqués partout dans l’histoire juive.

De telles pratiques continuent à ce jour. Les bracelets de ficelle rouges et le symbole hamsa sont des exemples d’amulettes juives qui ont toujours l’appel populaire. De telles amulettes, de petits jetons ou des inscriptions écrites ont été utilisés par les Juifs depuis le temps du Talmud pour la protection, la guérison et le fait de chasser l’Ayin Hara, le Mauvais oeil. Le Zohar, le grand travail de mysticisme juif, le suggère les charmes en forme trois anges spéciaux peuvent protéger des enfants de Lilith, la voleuse diabolique de bébés  de légende juive. ….….. Le zodiaque est un motif central dans le design de synagogue de la période talmudique. Une connaissance consciencieuse d’astrologie est évidente dans les travaux de poésie médiévale par les poètes juifs comme Solomon Ibn Gabirol et Eleazar Kalir, aussi bien que travaux d’exégèse biblique médiévale par les commentateurs juifs comme Abraham Ibn Ezra. ….Les démons, les spiritueux et de même certains monstres apparaissent dans beaucoup de textes juifs. Les Midrash décrivent Lilith comme étant Adam égal au début de création et ensuite exclu du Jardin d’Éden, vivant sur comme une sorte de demi-femme, demi-démon. Dybbuks et golems font partie de la tradition aussi juive; quelques légendes de cette date de créatures déjà au Talmud.

Il est enseigné que quelques élection les gens saints dans l’histoire juive a reçu des instructions sur comment communiquer avec l’être surnaturel. …Peut-être le pouvoir le plus déclaré attribué à la magie par le Judaïsme est la capacité de jeter des périodes. Des premiers actes de Création, provoquée par une série « d’actes de discours » ma parole, la langue est utilisée tant dans la construction que la destruction. Le fait de prononcer un des noms de Dieu est utilisé pour accomplir tout de la bénédiction la nation de l’Israël à l’anéantissement des murs de Jerico.

Bien que les pratiques magiques juives aient varié par l’histoire, ils existaient toujours comme une force parallèle au rite juif normatif et à la conviction.

 source

 

 

b*/ toujours myjewishlearning-source juive-

Le Pouvoir de Création

….La structure mythique du Kabbala a fourni beaucoup de réponse à cette question : les démons et dybbuks, golems et les esprits sont tous les résultats de dépense de l’énergie de la vie. Mais le Kabbalah ne développe pas ses idées den importe ou; ils font partie d’une longue histoire de spéculation juive de shedim (les démons, aussi un mot a utilisé pour se reférer aux Dieux étrangers) et les personnalités diaboliques comme Lilith.

En comparaison d’autre ancien Près des textes de L’est, dans qui les démons jouent un rôle central, la Bible est presque silencieuse de l’existence d êtres super naturels

À la différence du Talmud, kabbalistique la démonologie est plus détaillé. Certains démons  sont formés chaque fois qu’un homme renverse de manière malséante sa graine –nb/masturbation — un péché consideré aussi abominable par le Kabbalah parce qu’il déstabilise le processus créateur. Autres démons sont, comme dans le mythe chrétien, les anges rebelles, ou dans le cas de Lilith, les humains primordiaux qui ont désobéi au plan divin. …source

 

c- toujours myjewishlearning-source juive-

 

Ma moitié est belle

mais vous n’avez jamais été sûrs quelle moitié. « 

Ruth Feldman, « Lilith »

Lilith est le démon le plus notoire dans la tradition juive. Dans certaines sources, elle est conçue de comme la femme originale, créée même avant Eve  et elle est souvent présentée comme une voleur de bébés nouveau-nés. Lilith veut dire « la nuit, » et elle personnifie les aspects émotionnels et spirituels d’obscurité : la terreur, la sensualité et la liberté débridée. Plus récemment, elle est venue pour représenter la liberté de femmes féministes qui ne veulent plus être « les bonnes filles. » ( hihi pour cette raison qu on parle de droit de femmes : liberté sexuelle comme un des droits)

Histoires bibliques et Talmudic de Lilith

L’histoire de Lilith est née dans le Proche-Orient ancien, où un esprit de région sauvage connu comme la « bonne sombre » apparaît dans le mythe Sumerian « la descente d’Inanna » (environ 3000 A.C). Une autre référence apparaît dans une tablette à partir du septième siècle a.c trouvé à Arslan Tash, la Syrie qui contient l’inscription : « O volante dans une chambre sombre, partez immédiatement, O Lili! »

Lilith a fait plus tard sa place dans la tradition israélite, peut-être même dans la Bible. Esaie34:14, en décrivant une région sauvage inhospitalière, nous dit : « là les démons de chèvre se rassembleront  et là lilith trouvera le repos. » Certains croient que ce mot « lilit » est une référence à hibou de la nuit et d’autres disent que c’est effectivement une référence au démon Lilith. Un bol  magique à partir du premier siècle CE, écrit en hébreu, cite : « désigné est ce ce bol  pour scellement de la maison de ce Geyonai bar Mamai, que là fuient de lui le mal Lilith … » les images Anciennes de Lilith qui montrent que ses mains attachées ont l’air d’être une forme de magie visuelle pour la contenir.

Dans le Talmud, Lilith devient pas seulement un esprit d’obscurité, mais aussi une figure de sexualité non maîtrisée. Le Talmud babylonien (Shabbat 151a) dit : « il est interdit pour un homme de dormir seul dans une maison, de peur que Lilith n’arrive de le séduire. » On dit que Lilith se fertilise avec le sperme mâle pour donner naissance à d’autres démons.

Lilith comme la Femme Échappée

Dans la Genèse Rabbah, nous rencontrons un dossier midrash qui réclame qu’Adam avait une première femme avant eve. Cette interprétation émane des deux histoires de création de Genèse : dans la Genèse 1, l’homme et la femme sont créés en même temps, pendant que dans la Genèse 2 Adam précède eve. L’histoire rabbinique suggère que la première histoire de création est une différente création, dans laquelle Adam fait faire une femme, comme lui, de la terre. Pour quelque raison ce mariage ne s’entraîne pas et donc Dieu fait Adam une deuxième femme, Eve.

Dans le neuvième ou le dixième siècle, une collection intelligente de légendes a intitulé l’Alphabet de Ben Sira comprend de plus premières histoires de la femme d’Adam et du coupling d’Adam avec les démons et lance une histoire compliquée dans laquelle Lilith est la première femme d’Adam :..

Lisez la suite ici


d- Encyclopedie catholique

Démonologie juive

….. et à cela peut être ajouté un passage remarquable dans Esaie  qui semble admettre le meme  conviction cela démons habitant dans les endroits inutilisés : « et démons et les monstres se rencontreront et les poilus pousseront des cris celui à un autre, là lamia lain le reste allongé et a trouvé le repos pour elle » (Esaie 34:14). Il est vrai que le Hébreu ici a rendu par « les démons » peut simplement signifier des animaux sauvages. Mais d’autre part, le Hébreu qui est rendu très littéralement comme « les poilus » est traduit par « les démons » par Targum et Peshitta et doit signifier qu’une chèvre façonné a la divinité analogue à la Casserole grecque. Et « lamia » représente l’original Lilith, un esprit de la nuit qui dans la légende hébraïque est le démon femme d’Adam.

Un développement de plus de la démonologie de l Ancien testament est vu dans le Livre de Tobias, que bien que non inclus dans le Canon juif ait été écrit en hébreu ou Chaldean et une version dans la dernière langue a été récupérée parmi quelques écritures rabbiniques. Ici nous avons le démon Asmodeus qui joue le rôle alloué à démons dans beaucoup de démonologies ethniques et légendes de gens. Il a été identifié par certaines bonnes autorités avec l’Aeshmo Daeva de l’ Avesta; …. En tout cas Asmodeus est devenu une figure proéminente dans la démonologie hébraïque dernière et quelques histoires étranges dites de lui dans le Talmud sont tout à fait dans la veine « des Nuits arabes ». La démonologie rabbinique du Talmud et de Midrashim est très loin de la réticence et de la sobriété des écritures canoniques en ce qui concerne ce sujet. Certains critiques modernes accordent cette croissance riche de démonologie parmi le Juifs aux effets de la Captivité et de l’égard cela comme le résultat de Babylonien ou influence persane. Mais bien que dans son abondance et élaboration il puisse avoir une ressemblance formelle à ces systèmes externes, là ne semble aucune raison de le considérer comme simplement un cas d’appropriation des doctrines d’étrangers. Car quand nous venons pour les comparer plus de près, nous pouvons bien estimer que la démonologie juive a un caractère distinctif de son propre et devrait plutôt être considérée comme une excroissance de convictions et idées qui ont été présents dans l’esprit des gens choisis avant qu’ils sont entrés du contact avec Persans et babyloniens. Il est certainement significatif que, au lieu d’emprunter des légendes abondantes et des doctrines prêtes à leur main dans les systèmes étrangers, demonologists rabbinique a cherché leur point de départ dans un texte de leurs propres Saintes Écritures et a retiré tout ce qu’ils ont voulu au moyen de leurs méthodes subtiles et astucieuses pour exégèse. Ainsi le texte susmentionné d Esaie fourni, sous le nom de Lilith, un mystérieux femelle esprit nocturne qui a apparemment vécu dans les endroits désolés et immédiatement ils l’ont faite le démon la femme d’Adam et la mère de démons.

 

http://www.newadvent.org/cathen/04713a.htm

 

Latin (Clementine Vulgate)

14 Et occurrent d æ monia onocentauris,
et pilosus clamabit changent l’annonce alterum;
ibi cubavit lamia,et invenit sibi le requiem.

http://www.newadvent.org/bible/isa034.htm#vrs14

 

34:14 les animaux sauvages du désert se rencontreront avec les loups, et la chèvre sauvage criera à son type. , le créature nocturne se reposera là, et se trouvera un endroit de reste.

http://ebible.org/bible/hnv/Isaiah.htm

[19]  à 34:14 littéralement, lilith, qui pourrait aussi être un démon nocturne ou un monstre nocturne

The Hebrew Bible in English

Isaiah Chapter 34

14 And the wild-cats shall meet with the jackals, and the satyr shall cry to his fellow; yea, the night-monster shall repose there, and shall find her a place of rest.

 

14 Là se rencontreront chats sauvages et chiens sauvages, là les satyres se donneront rendez-vous, là Lilit elle-même établira son gîte et trouvera une retraite tranquille.

 

http://www.mechon-mamre.org/f/ft/ft1034.htm

 

 

e-International Standard Bible Encyclopedia

NIGHT-MONSTER

nit’-mon-ster (lilith; Septuagint onokentauros; Vulgate (Jerome’s Latin Bible, 390-405 A.D.) lamia):

. Le Terme Lilith.

I. La Traduction Acceptée.

Le terme « le monstre nocturne » est une traduction hypothétique du terme hébraïque lilith, utilisée une fois seulement, dans Esaie 34:14. Le mot est traduit dans le Roi James Version « le cri  strident de hibou  « , la marge « le monstre nocturne, » la Version Révisée (britannique et américain) « le monstre nocturne, » la marge « Lilith. » Le terme « le monstre nocturne » est aussi une interprétation, vu qu’il implique que le mot hébraïque est un mot de prêt babylonien et que la référence indique une survivance de folklore primitif.

1. La Déclaration de professeur Roger :

Concernant cette superstition surnaturelle et son apparence étrange, simple dans le Livre d’Esaie, le Professeur Rogers l’a pour dire : « lil, ou spectre, étaient un démon nocturne d’influence terrible et funeste sur les hommes et seulement être chassés avec beaucoup d’incantations. Lil a été assistée par une bonne servante, l’ardat lili (« la bonne de nuit »), qui dans le développement Sémitique a été transféré en femme lilitu . C’est le plus curieux et intéressant de remarquer que ce démon-spectre a vécu sur par l’histoire de la religion babylonienne et a été réalisé dans la religion hébraïque, là trouver une mention simple dans les mots d’un des prophètes hébraïques » (Religions of Assyria and Babylonia, 76, 77)).

http://www.internationalstandardbible.com/N/night-monster.html

 

 

 

f-Guide Bible: Lilith

Un démon féminin connue sous le nom de « la créature de la nuit », avec de bêtes de proie et des esprits qui résideront dans les places désolées d’Edom après sa destruction (Esaie 34:14). Le chiffre de Lilith peut être localisé arrière à la démonologie Mesopotamian (lequel présente aussi une parie male , Lilu). on a pensé que Lilith attaqué  des femmes dans l accouchement et étrangle des bébés nouveaux nés, un rôle qu’elle a retenu dans littérature post-biblique où elle a aussi été identifiée par excellence comme la « première Eve » et séductrice,

Encyclopédie de Columbia: Lilith

Lilith (ll’thĭ, démon féminin de mythologie juive, originairement probablement le démon de la tempête Assyrien Lilitu. Dans la tradition Talmudique beaucoup d’attributs mauvais ont été donnés à cette  créature soit-disante nocturne. Dans le folklore juif elle est un tueur des enfants semblable AU VAMIRE   et le symbole de convoitise sexuelle Des plusieurs légendes associées à elle, font d elle la première femme de son Adam . 

Bibliographie

See L. Ginzberg, The Legends of the Jews, vol. V (repr. 1956).

Kabbalah

Mysticisme de Kabbalistic essayé pour établir un rapport plus exact entre Lilith et la Divinité. Avec ses caractéristiques importantes ayant été bien développé vers la fin de la période Talmudique, .. les textes qui mentionnent Lilith et les premières écritures Kabbalistiques espagnoles au 13ème siècle, elle reparaît et son histoire de vie devient connue dans le plus grand détail mythologique.[41]

Le Livre de Religion : Lilith

Dans le livre de Genèse il a l’air d’y avoir deux différentes versions de l’histoire représentant la création d’homme et de femme.

Dans le chapitre 1, le verset 27 : « donc Dieu a créé l’homme aa propre image, dans l’image de Dieu il l’a créé; le mâle et la femelle il les a créés. »

Dans le chapitre 2, le verset 21 : « donc Dieu le Seigneur a fait l’homme tomber dans un sommeil profond; et pendant qu’il dormait, il a pris une des côtes de l’homme … et a fait une femme … et lui a apporté à l’homme. »

Le chapitre 1 nous donne la « poussière de la terre  » pendant que le chapitre 2 raconte la côte du « Adam « . Il est difficile de les harmoniser. Les érudits qui souscrivent à la critique littéraire (Voir la Critique Littéraire / la Méthode Critique Historique) le voient simplement comme un exemple de deux différentes traditions étant tissées dans une histoire. Mais les érudits Talmudiques hébraïques ont jadis formé une tradition alternative.

Il y a de différentes versions de leur histoire, mais le contour général est Eve était la deuxième femme d’Adam. Elle est la femme de Genèse 2 et a été créée de la côte d’Adam. Elle a accepté son rôle comme étant servile. Enfin, son mari était venu d’abord et avait renoncé à une partie de lui pour sa même vie.

Mais la femme de Genèse 1, la première femme d’Adam, est une autre histoire. Elle a été créée de la même poussière de la terre qu’Adam. (Quelques histoires ont ce qu’elle est créée de la boue sale, plutôt que la poussière propre comme Adam. Cela la jette dans une lumière sinistre.) Comme Adam égal, la femme les érudits Talmudique les  appelésLilith (déesse de la « tempête » ou « elle de la nuit »)…………………..

. Sources: Cotterell, Arthur, and Rachel Storm. The Ultimate Encyclopedia of Mythology. China: Hermes House, 1999.

-lisez les textes en entier en ce lien:

http://www.answers.com/topic/lilith

 

concernnant COMMENTAIRE RABBANIQUEicon_clap dans DEMONLOGIE ET JUDAISMENOTAMENT L’alphabet de

Ben Sira

svp téléchargez le livre ici

 

(suite…)

Loi juive Exige des Chrétiens deveront être Exécutés

 killlllllllllllll.jpg

Les « érudits de Torah israéliens » ont décrété que :
« Le Torah maintient que les vertueuses de toutes les nations ont une place dans le Monde a Venir. Mais pas tous les Gentils religieux gagnent la vie éternelle en raison de l’observation de leur religion… Et pendant que les Chrétiens acceptent vraiment généralement la Bible hébraïque comme t de Dieu, beaucoup d’entre eux (ceux qui acceptent la soi-disant divinité de Jésus) sont des idolâtres selon le Torah, punissable par la mort et certainemen n’apprécieront pas le Monde a Venir.  »

–Site Internet d’israélien Mechon-Mamre, le 26 juin 2000; 112 Hayyim Vital St.,., Jérusalem, Palestine Occupée. (« Mechon Mamre est un petit groupe d’érudits Torah en Israël … »).
[Notez : le document a été imprimé et préservé de cette déclaration  » Mechon-Mamre Érudits de Torah, » comme il a apparu sur leur site Internet à http://www.mechon-mamre.org/jewfaq/gentiles.htm le 26 juin 2000, au cas où les dénégations sont plus tard publiées et la déclaration elle-même réprimée

Namasmarana |
Prière, j'écoute... |
leboussileboussifackcedric |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoires Du Coran
| EGLISE1PIEGE
| Jeunes Pros en EGlise (JPEG...