Moses Maimonides : Avocat d’Extermination

 maimoni.bmp

-*-*Nous examinerons maintenant le commentateur post-Talmudic Rambam (Moses Maimonides). Ce « sage » révéré a enseigné que les Chrétiens devraient être exterminés. Il a la plus haute stature dans le Judaïsme :
« Moses Maimonides est considéré le plus grand codificateur et philosophe dans l’histoire juive. Il est considéré comme souvent affectueusement le Rambam, après les initiales de son nom et titre, Rabenu Moshe Ben Maimon, « Notre Rabbin, le fils de Moses de Maimon. » [Maimonides’ Principles, edited by Aryeh Kaplan, Union of Orthodox Jewish Congregations of America,, p. 3].

Voici que Maimonides (Rambam) enseignait concernant l’épargne de vie de gens, surtout concernant l’épargne des vies de gentils et de Chrétiens, ou même les Juifs qui ont osé nier la « inspiration divine » du Talmud :
Maimonides, Mishnah Torah, (Moznaim Publishing Corporation, Brooklyn, New York, 1990, Chapter 10, English Translation), p. 184 : « en conséquence, si nous voyons un idolâtre (gentil) être emporté ou noyé dans le fleuve, nous ne devrions pas l’aider. Si nous voyons que sa vie est en danger, nous ne devrions pas le sauver. » Le texte hébraïque de Feldheim ‘édition de 1981 Mishnah Torah l’expose aussi.
Immédiatement après l’avertissement de Maimonides que c’est un devoir pour les Juifs pour ne pas sauver de noyade ou un gentil périssant, il nous informe du devoir Talmudic de Juifs vers les Chrétiens et aussi vers les Juifs qui nient le Talmud. Maimonides, Mishnah Torah, (le Chapitre 10), p. 184 :

« C’est un mitzvah [le devoir religieux], pourtant, éradiquer des traîtres juifs, minnim et apikorsim et les faire descendre à la mine de destruction, puisqu’ils provoquent la difficulté aux Juifs et influencent les gens loin de Dieu, aussi bien que Jésus de Nazareth et ses étudiants et Tzadok, Baithos et leurs étudiants. que le nom du méchant périsse.  »
Le commentaire de l’éditeur juif qui accompagne la déclaration précédente de Maimonides déclare que Jésus était un exemple d’une min (pluriel : minnim).
Le commentaire déclare aussi que les étudiants de Tzadok ont été définis comme ces Juifs qui nient la vérité du Talmud et qui soutiennent seulement la loi écrite (c’est-à-dire l’Ancien testament).
Selon les Principes de Maimonides, p. 5, Maimonides « a passé douze ans en extrayant chaque décision et loi du Talmud et en les arrangeant tous dans 14 volumes systématiques. Le travail a été finalement accompli en1180 et a été appelé Mishnah Torah, ou « le Code du Torah. »
Maimonides a enseigné dans une autre partie du Mishnah Torah que les gentils ne sont pas humains : « l’homme seul et pas les vaisseaux, peut contracter la malpropreté par la voiture…. Le cadavre d’un gentil, pourtant, ne transmet pas de malpropreté en ombrageant. … un gentil ne contracte pas de malpropreté de cadavre; et si un gentil touche, porte, ou ombrage un cadvre il est comme celui qui ne l’a pas touché.
« À quoi y ressemble ? Il ressemble à une bête qui touche un corps ou l’ombrage. Et cela n’applique pas seulement la malpropreté du cadavre, mais à autre gendre de malpropreté : ni les gentils ni le bétail ne sont susceptibles à n’importe quelle malpropreté. « ((The Code of Maimonides, vol. 10, translated by Herbert Danby, Yale University Press, New Haven, 1954, pp. 8-9).).
Maimonides, Mishneh Torah, Hilchot Rotze’ach 2:11 : « un Juif qui a tué un gentil vertueux n’est pas exécuté dans une cour de justice. Il dit dans l’Exode 21:14, Mais si quelqu’un agit méchamment contre son prochain, en employant la ruse pour le tuer, tu l’arracheras même de mon autel, pour le faire mourir..’ Mais un gentil n’est pas considéré un homme et même plus égalisé, un Juif n’est pas exécuté pour tuer un un pêcheur gentil. »



Loi juive Exige des Chrétiens deveront être Exécutés

 killlllllllllllll.jpg

Les « érudits de Torah israéliens » ont décrété que :
« Le Torah maintient que les vertueuses de toutes les nations ont une place dans le Monde a Venir. Mais pas tous les Gentils religieux gagnent la vie éternelle en raison de l’observation de leur religion… Et pendant que les Chrétiens acceptent vraiment généralement la Bible hébraïque comme t de Dieu, beaucoup d’entre eux (ceux qui acceptent la soi-disant divinité de Jésus) sont des idolâtres selon le Torah, punissable par la mort et certainemen n’apprécieront pas le Monde a Venir.  »

–Site Internet d’israélien Mechon-Mamre, le 26 juin 2000; 112 Hayyim Vital St.,., Jérusalem, Palestine Occupée. (« Mechon Mamre est un petit groupe d’érudits Torah en Israël … »).
[Notez : le document a été imprimé et préservé de cette déclaration  » Mechon-Mamre Érudits de Torah, » comme il a apparu sur leur site Internet à http://www.mechon-mamre.org/jewfaq/gentiles.htm le 26 juin 2000, au cas où les dénégations sont plus tard publiées et la déclaration elle-même réprimée



Le mythe du peuple élu

sample2fromcontest.gif

-*-Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve ».

Un des mythes, si ce n’est le mythe le plus puissant du Judaïsme est bien celui de peuplé élu de dieu, c’est principalement cette élection qui fait le juif, c’est envers elle qu’il se définit face aux autres peuples, cette différence est principalement revendiquée par les fondamentalistes qui revendiquent haut et fort le retour au Judaïsme originel à tous les juifs. Le phénomène d’appartenance est très puissant au sein des minorités ethniques et religieuses de part le monde, cela fait partie des aptitudes primitives de grégarisation, en effet, l’union fait la force dit le proverbe. L’instinct grégaire est propre à une certaine forme de pensée primitive, dès que l’espèce se sent menacée par un danger extérieur les membres sont attirés l’un vers l’autre pour se rassurer et se rendre plus fort contre l’adversité. Un exemple frappant est à remarquer lors des matchs de football par exemple ou les supporters se collent les uns aux autres lorsque l’équipe est menacée, c’est une manière de conjurer la peur générer par l’angoisse de la défaite. Les animaux aussi forme des coalitions entre sous-groupes lors d’une attaque qui menace le groupe entier, on remarque cela de manière très net chez les primates, normal me direz-vous puisque ce sont nos cousins.

— Concernant le Judaïsme, l’instinct grégaire a été très puissant, il a contribué à l’édification d’un royaume fortifier, sans ce mythe fédérateur de « peuple élu » les hébreux n’auraient certainement pas fondé un royaume aussi puissant, car leurs stratégies militaires et leurs technicités n’étaient pas les plus performantes de l’époque. C’est leur désir galvaniser par l’élection d’une force surnaturelle qui les poussa à vivre, c’était leurs seules raisons d’être, sans cela le royaume se serait effondré bien plus rapidement qu’il ne l’a été. Mais les hébreux n’étaient pas les seuls a avoir développé ce concept de « peuple élu » parmi toutes les peuplades de la région. Il faut voir tout d’abord que toutes les nations possédaient un concept fédérateur, concept qui n’affirmait pas haut et fort une élection divine, mais qui le sous tendait par d’autres conceptualisations ethnocentriques. Les Egyptiens avaient leur concept de descendance du dieu Râ, les Egyptiens se considéraient donc aussi comme un peuple élu mais d’un autre dieu, les hébreux ont tiré leur propre concept de « peuple élu » des égyptiens qui étaient leurs ancêtres. Les Grecs se disaient descendant de Gaia la déesse mère et fils de Zeus, les Romains c’était Jupiter et Odin pour les Vikings, ce concept d’élection divine étaient donc couramment utilisé à l’époque, c’était une mode propre à cette période primitive de l’humanité. Les hébreux étant une faction rebelle de l’égypte ancienne, vu leur faible nombre ils étaient donc obligé de créer un sentiment d’appartenance encore plus puissant et surtout plus guerrier que les autres : « Sache aujourd’hui que l’Éternel, ton Dieu, marchera lui-même devant toi comme un feu dévorant, c’est lui qui les détruira, qui les humiliera devant toi; et tu les chasseras, tu les feras périr promptement, comme l’Éternel te l’a dit. » (DEUTERONOME IX ; 3). De telles paroles si violentes étaient nécessaires pour donner le courage nécessaire à un peuple effrayé par les attaques de toutes parts. Et bien entendu l’homme s’en servit ensuite pour asseoir son pouvoir et sa domination sur des peuplades plus faibles que la sienne. Un certain racisme se dégageait de cette élection divine : « Race d’Israël, son serviteur, Enfants de Jacob, ses élus ! » (1 CHRONIQUES XVI ; 13). Il ne faut donc pas être particulièrement choqué par l’élection divine du peuple juif, mais là où se situe le problème c’est dans la perpétuation de ce concept dans un 21ème siècle mutlti-éthniques. Quel est la place pour un tel concept dans un monde de brassage ethnique et de métissage culturel ?

— Le problème du Judaisme est qu’il se base sur un passé permanent, il est nostalgique, et il fait encore espèrer à ses fidèles le désir de revoir un passé définitivement perdu. Le Judaisme véhicule avec lui tout un fardeau idéologique très passéiste, sans cela il n’est plus, et c’est la peur de n’être plus rien qui le paralyse et l’endurcie dans ses croyances. S’il n’a plus de « mission » divine à accomplir pour dieu sur terre il n’a plus de raison d’être, son ego ne peut plus être gonfler par la valorisation d’une entité parfaite et immortelle. Le Judaisme apparait comme une religion un peu perdu dans ce monde où tout les échanges interculturels se multiplient, où les vieilles identités religieuses se fondent dans la masse grâce à l’assimilation. Tous se mélangent, et vivent en paix malgré tout, le Judaisme souhaiterait aussi faire partie de cette grande famille, mais pour cela il doit sacrifier ces rêves égocentriques et revenir à une simplicité d’action, et admettre humblement qu’il n’a plus de mission à accomplir que ses semblables. Malheureusement ce choix est impossible pour l’orthodoxie, cela signifierait la perte de tous leurs privilèges. Se fondre dans la masse est difficile pour les juifs libéraux cela impliquerait la perte de leurs traditions. Mais l’assimilation est faisable pour les juifs de Kippour dès lors qu’ils arrivent à se détacher de la possessivité et de la culpabilisation familiale.

De toute manière, s’ils ne viennent pas à la modernité, la modernité viendra à eux, la vie n’attend pas après eux, elle avance tout droit, et gars à ceux qui ne s’adapteront pas rapidement, ils ne subsisteront pas. Depuis l’apparition des religions, de nombreuses ont disparues, comme la plupart des cultes païens polythéistes et autres religions animistes. Après les polythéismes la vie passa à une autre phase qui fut le monothéisme, afin d’ébaucher un besoin d’unité, désormais la phase est à l’unification globale d’une même espèce, et cette unification progresse très rapidement dans un monde ou l’information se propage comme une traîné de poudre. Espérons toute fois que bon nombre de juifs prendront conscience de ces choses là,




juifs ou khazars ?

khazars.jpg  

By Warrant of Rev. 2:9
La Campagne pour la Vérité Radicale dans l’Histoire

http://www.hoffman-info-com
Le New York Times Révèle que les Juifs descendus d’Europe sont des Contrefaçons et n’ont aucune ligne de Sang à AbrahamLe fait que la plupart d’entre ceux qui s’appellent les Juifs ne sont pas des Juifs (apocalypse 2:9) et n’ont aucune revendication aux terrains de la Palestine parce qu’ils n’ont aucune relation génétique à Abraham, Isaac et Jacob ne peuvent plus être réprimés. Le 29 octobre 1996 , N.Y. Times, dans un article intitulé  » Scholars Debate Origins of Yiddish and the Migrations of Jews, » cite :
« Le fait d’arquer sur ces questions est le mystère central suelement d’où les Juifs de l’Europe de l’Est sont venus. Beaucoup d’historiens croient qu’il n’y avait pas presque assez de Juifs en Europe occidentale pour représenter l’énorme population qui a prospéré plus tard en Pologne, Lituanie, Ukraine et régions proches.
« En reconstruisant la langue maternelle Yiddish-yahudith ,les linguistes espèrent ne comploter jamais la migration des Juifs et leur langue avec une précision possible auparavant.
« Il a été suggéré même, sur la base de l’évidence linguistique, que les Juifs de l’Europe de l’Est ont fait partie pas essentiellement de la Diaspora du Moyen-Orient, mais étaient des membres d’un autre groupe ethnique qui a adopté le Judaïsme.
« … Un linguiste a récemment soutenu que l’Yiddish a commencé comme une langue Slave qui était ‘relexifié’, avec la plupart de son vocabulaire remplacé avec les mots allemands.
« … Même plus gênant sont des études démographiques indiquant que pendant le Moyen-Age il y avait pas plus que 25,000 à 35,000 Juifs en Europe occidentale. Ces figures sont dures de réconcilier avec d’autres études en montrant qu’au 17ème siècle il y avait des centaines de milliers de Juifs en Europe de l’Est.
« … Certains érudits croient que les racines d’Yiddish et même les gens Ashkenazis eux-mêmes, mentent t beaucoup plus loin. Dans son livre de 1976, – The Thirteenth Tribe -la Treizième Tribu, Arthur Koestler a rendu la suggestion surprenante, jamais prise au sérieux par les linguistes, que les Juifs de L’Europe de l’Est n’étaient pas vraiment Sémitiques – qu’ils ont été grandement descendus de Khazars turcs, qui est passé en masse au Judaïsme aux temps médiévaux.
« Plus récemment, la thèse controversée de Koestler a été réanimée et développée dans un livre 1993, The Ashkenazic ‘Jews’: A Slavo-Turkic People in Search of a Jewish Identity (Slavica Publishers),
par Dr Paul Wexler, un linguiste Universitaire de Tel-Aviv.
« Wexler utilise une reconstruction d’Yiddish pour soutenir qu’il a commencé comme une langue Slave dont le vocabulaire a été grandement remplacé avec les mots allemands. En allant même de plus, il soutient que les Juifs Ashkenazic sont convertis d’une manière prédominante Slaves et Turcs qui ont été fondus avec une population minuscule de Juifs palestiniens de la Diaspora. »



mensonges de juifs

lol.jpeg  

 

 

 -*-Voici deux premières contes « d’Holocauste » du Talmud : Gittin 57b. renedique que  quatre milliards de Juifs ont été tués par les Romains dans la ville de Bethar. Gittin 58a réclame que 16 millions d’enfants juifs ont été emballés dans les rouleaux de papiers et ont été brûlés vivants par les Romains. (La démographie ancienne indique qu’il n’y avait pas 16 millions de Juifs dans le monde entier en ce temps-là, beaucoup moins 16 millions d’enfants juifs ou quatre milliards de Juifs).

JUIFS ET LEURS MENSONGES

Un sort si désespéré, sort complètement mauvais, toxique et
diabolique sont ces juifs, qui pendant ces quatorze cent années ont
été et sont toujours notre peste, notre peste, et notre malheur. »

Martin Luther — Angel to the Fifth or Sardis Church Age 1520-1752
**-
Je m’étais décidé pour écrire pas plus des Juifs ou contre eux. Mais puisque j’ai appris que ces gens misérables et damnés ne cessent pas d’attirer à eux même nous, c’est-à-dire les Chrétiens, j’ai publié ce petit livre, pour que je puisse être trouvé parmi ceux qui se sont opposés à de telles activités toxiques des Juifs qui ont conseillé les Chrétiens d’être sur leur garde contre eux. Je n’aurais pas cru qu’un chrétien pourrait être dupé par les Juifs dans la prise de leur exil et détresse sur lui. Pourtant, le démon est Dieu du monde et où que la parole de Dieu soit absent il a une tâche facile, pas seulement avec le faible, mais aussi avec le fort. Peut Dieu nous aider. Amen. « -luther-
***
« Il ne les a pas appelés les enfants d’Abraham, mais une ‘couvée de vipères [Mat. 3:7]. Oh, c’était trop insultant pour le noble sang et la race de l’Israël et ils ont déclaré, ‘Il a un démon’ [Mat 11:18]. Notre Seigneur les appelle une ‘couvée de vipères; en outre dans John 8 [:39,44] il expose : ‘si vous étiez les enfants d’Abraham vous feriez qu’Abraham a fait… VVous êtes de votre père le diable.’ C’était intolérable à eux d’entendre dire qu’ils n’étaient pas Abraham, mais les enfants du démon, ils ne peuvent supporter non plus pour l’entendre aujourd’hui. »

**

Ils sont les menteurs réels et les limiers(chien de Saint Hubert; limier, chien policier ), qui ont pas seulement corrompu et ont falsifié les Saintes ةcritures entières du début jusqu’à la fin et sans cesser avec leurs interprétations. Et tout le gémissement et soupir anxieux, désire et espoire de leurs coeurs est dirigé vers le temps où plus tard ils voudraient avoir affaire avec nous « les idolatres  » comme ils avient négcier avce les idolatres en Perse au moment d’Esther…  »

*** »
OH comment ils aiment le livre d’Esther, qui est conforme tellement bien à leur désir et espoir
sanguinaires, vindicatif, et meurtrier. Le soleil n’a jamais brillé sur un plus sanguinaire et les personnes vindicatifs,, en tant qu’eux, qui imaginent pour être les gens de Dieu et qui désirent à et croient qu’ils doivent assassiner et écraser le païen. Et la première entreprise qu’ils s’attendent de leur Messie est qu’il devrait massacrer et assassiner le monde entier avec l’épée. Comme ils ont au début démontré contre nous les Chrétiens et voudraient le faire maintenant, s’ils pourraient seulement; l’ont aussi essayé souvent et étaient plusieurs fois frappés sur leurs nez



Namasmarana |
Prière, j'écoute... |
leboussileboussifackcedric |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoires Du Coran
| EGLISE1PIEGE
| Jeunes Pros en EGlise (JPEG...